Rejoignez nous !

Professionnels

Le maillot idéal pour 2020-2021 : votre maquette

Publié

le

Lundi soir, nous vous avons sollicité pour composer le maillot idéal d’un supporter lillois. En 48h, c’est près de 2.000 votants qui se sont prononcés, permettant d’élaborer le « portrait robot » de ce maillot.

A lire aussi :  Quel maillot idéal pour la saison 2020-2021 ?

Quelle couleur pour la tenue home ?

La première question concernait le choix de la couleur dominante à domicile, entre le rouge et le blanc. Le LOSC ayant porté le blanc à domicile pendant plus de 55 ans (de 1944 à 1999), nous nous attendions à un score partagé.

Force est de constater que le rouge emporte largement les sondages avec 85% des voix. Nike a donc réussi son pari en inversant nos couleurs en 1999. Vous valorisez donc davantage la renaissance du club au XXIème siècle, plutôt que la couleur historique qui nous habillait de la création et de l’hégémonie d’après guerre aux années Peaudouce.

 

Quels symboles sur le maillot ?

Nous avions ouvert le vote sur plusieurs symboles du club, ou de la ville à faire apparaître sur le maillot. En voici le résultat.

La fleur de lys

C’est la fleur de lys qui apparaît comme votre priorité, avec plus de 1.000 votes en sa faveur. Il est logique que ce symbole fasse l’unanimité, puisqu’il est à la fois présent sur les armoiries de la ville de Lille (depuis le Moyen-âge), et sur les premiers logos du LOSC. En effet, de 1944 à 1981, le lys était l’unique symbole figurant sur le blason du LOSC, avant de laisser une place progressive au Dogue, à partir des années 1980.

Le dogue

Le dogue est le deuxième symbole le plus plébiscité avec 879 voix dans notre sondage. Contrairement à la fleur de lys, le dogue est spécifique au club de football, et n’a aucun lien avec la capitale des Flandres. Son origine est floue et alimente les légendes : proximité d’un chenil ? la race préférée du président Henno ? L’explication la plus plausible est surement celle de Patrick Robert : « L’expression [les Dogues] a été utilisée pour la première fois par un journaliste sportif parisien lors d’un Racing Club Paris [face à] l’Olympique Lillois dans les années 30 […]. Lille avait gagné malgré la superbe du Racing de l’époque et le journaliste avait titré que les Lillois ne lâchaient rien. On aurait dit des dogues. C’est resté par delà les années. »

Lors des mercatos, nous avons désormais l’habitude de voir chaque joueur recruté, se présenter avec son maillot face au dogue de bronze à Luchin. La pose de cette statue est relativement récente, puisqu’elle est survenue quelques semaines après le doublé de 2011.

Pour finir avec le dogue… notons également que Michel Seydoux, avait également instauré la remise d’une statuette à chaque rencontre européenne. Véritable ambassadeur du club, le dogue du bronze sert également à « honorer » les anciens acteurs du club. Plusieurs joueurs l’ont reçu depuis leur départ (Debuchy, Cabaye, Mavuba, Balmont, Hazard, Dumont…). Michel Vandamme ou Claude Puel viennent également compléter cette liste non exhaustive.

Le scapulaire

Le scapulaire est sur le podium de vos votes, avec 383 personnes souhaitant son retour. Il s’agit d’un symbole visuel (reliant les deux épaules) que le club a hérité, lors de la fusion avec le Sporting Club Fivois. En effet, en 1944, afin de satisfaire les deux clubs, les couleurs de l’Olympique Lillois sont conservées pour le maillot, et les couleurs du SC Fives uniquement pour les bas, mais un compromis est trouvé en conservant leur scapulaire sur le maillot fusionné.

 

Le pentagone de la Citadelle

La citadelle de Lille est un ouvrage militaire construit par Sébastien Leprestre (Marquis de Vauban), sur ordre de Louis XIV, entre 1667 et 1670 pour protéger la ville. Baptisée la “Reine des Citadelles” par Vauban lui-même, elle est un symbole de la ville, mais beaucoup moins du club. Néanmoins, sa proximité avec l’ancien emplacement de Grimonprez-Jooris, et le fait que la direction actuelle ait valorisé sa forme en pentagone dans le dernier logotype, aurait pu lui offrir un meilleur résultat que les 215 voix obtenues.

La déesse

La colonne de la déesse est un monument commémoratif (à la mémoire de l’héroïsme des Lillois lors du siège de l’armée impériale en 1792). Inauguré 100 ans avant la création du LOSC, elle trône au milieu de la Grand’Place. Entourée d’un bassin à sa base, il n’est pas rare d’y voir des fans y fêter les grandes victoires du LOSC (ou de l’équipe de France).

Selon notre mémoire, ce symbole n’a jamais été utilisé sur les différents supports du club. Mais il est souvent repris dans les travées de nos stades, par l’hymne : « Nous sommes les enfants de la Déesse, Nous sommes les enfants de Lille, On chante et on se bat pour toi, Et on te lâchera pas ». Avec 122 voix, vous n’êtes pas nombreux à souhaiter l’apparition de la Déesse sur une partie du maillot.

 

Joyeux anniversaire ?

Pour la saison 2016-2017, l’américain New Balance (qui débutait alors sa première saison en tant qu’équipementier lillois), avait eu la bonne idée de commémorer les 70 ans du premier doublé. Le clin d’œil était double, avec le retour du maillot blanc à scapulaire pour la phase aller, et une phrase à l’intérieure des cols « 1946-2016 : Il y a 70 ans, le premier doublé… »

Comme la saison prochaine marque le dixième anniversaire du doublé 2010-2011, vous êtes 62% à souhaiter un badge pour le commémorer. On suppose, que les 38% restants souhaitent quelques chose de plus discret… ou tout simplement un nouveau doublé sur le terrain.

 

Classique ou innovant ?

Pour trouver un consensus général, nous avons aussi sondé le panel sur le type de col, qui contribue souvent à l’allure générale du maillot. Les cols « en V » ou « rond » sortent en premiers, avec un quart des suffrages chacun. En revanche petite surprise pour le « col mao », qui se hisse sur votre podium. Il s’agit peut-être d’un attachement à l’époque Canterbury (of New Zealand) qui s’en rapprochait entre 2008 et 2010.

 

A vos stylos !

Le premier tour de l’élection de VOTRE maillot est désormais achevé, on vous propose de réaliser le maillot idéal à partir de ce portrait robot. On attend vos créations d’ici le 31 mars à l’adresse mail suivante : loscactualite59@gmail.com

En attendant, élisez le plus beau maillot dans cette catégorie. Cela permettra d’avoir une idée du goût du public sur des maillots qui ne suivent pas la base du portrait robot et avoir une meilleure idée des attentes.

Quel est le plus beau maillot dans ces propositions ?

View Results

 

Auteur des 10 maillots :
1 – Terion
2 – Bertore DZN
3 – LongDay
4 – Lamir
5 – Saintetixx
6 – Saintetixx
7 – Saintetixx
8 – Narcis Eugen
9 – Skyebaggie
0 – Ozand

2 commentaires

2 Comments

  1. Tititoto

    20 mars 2020 at 08:10

    Dans votre sondage maillot manque un choix:
    Aucun.

    Donc en fait philosophiquement il n’y a pas de vrais choix.

    • Ulysse Hamelin

      20 mars 2020 at 14:54

      Ici, il s’agit juste d’un curseur pour les créateurs afin de mieux connaître les gout des supporters, je ne demande pas encore de faire de choix, ces maillots là servent juste de prototype pour les créateurs avec en plus les résultats du sondage. Le 1er avril, lorsque j’aurais différents maillots à partir de la maquette proposée aujourd’hui, je proposerais l’option “aucun” car il y aura un choix à faire 🙂

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Professionnels

Gérard Lopez : « Il y a 300 familles qui vivent du LOSC »

Publié

le

Par

Crédit photo : IconSport

Désigné par ses compères pour évaluer les meilleures propositions d’emprunt potentiel pour combler les pertes financières des clubs de Ligue 1, Gérard Lopez s’est déjà mis au boulot.

Dans le cadre d’une interview pour L’Équipe, l’homme d’affaires luxembourgeois a évoqué les raisons de cette volonté d’emprunter de l’argent :

« Cette épidémie peut coûter plusieurs centaines de millions d’euros au foot français, cela peut même aller jusqu’au milliard si les scénarios catastrophes s’enchaînent : Championnats de L1 et de L2 qui n’iraient pas à leur terme, non-paiement des droits télé pour la saison en cours, mercato d’été et reprise du Championnat 2020-2021 décalés, mais aussi paiement des droits télé de la prochaine saison retardés par Mediapro. L’épidémie montre qu’il faudra, à l’avenir, avoir des moyens plus importants pour prévenir ce genre d’événements. Il faut faire face à l’imprévisible. On doit avoir un système de sécurité plus fort, les fonds propres de la Ligue ne sont pas énormes. Un Championnat comme la Premier League a plus de capacités de réaction que nous. Il faut que la Ligue se crée cette capacité à réagir.

Un parachute, c’est ça. On doit se faire un trésor de guerre. Mais pas un trésor de guerre dans une banque qu’on n’aurait pas le droit de toucher. Non, une ligne de crédit, de plusieurs centaines de millions d’euros, qu’on pourrait débloquer à l’issue d’un vote effectué par les clubs, dans une situation comparable à celle d’aujourd’hui.

Une ligne de crédit qui renforcerait la Ligue et le foot français. Le taux d’intérêt est autour de 8 %. Sur une durée de trois à cinq ans, cela coûterait 3 à 4 M€ à chaque club de L1 par an. Compte tenu de l’urgence, c’est acceptable. On discute avec les investisseurs. La Ligue, elle aussi, avait pris des contacts de son côté. Mais, encore une fois, on cherche des solutions, et c’est la Ligue qui dira si elle veut emprunter zéro ou quelque chose. »

A lire aussi :  En manque de LOSC ? La Voix des Lillois #3 de retour ce lundi !

Comme indiqué depuis le départ, Gérard Lopez souhaite que le championnat se termine mais sait que la décision est fortement influencée par les décisions de la FIFA et l’UEFA :

« Je suis favorable à ce qu’on le termine et je n’y vois aucune indécence. Il y a 300 familles qui vivent du LOSC et m’occuper de leur job, c’est m’occuper de faire rentrer de l’argent. Or, si le Championnat s’arrête, il n’y a quasiment aucune chance que beIN Sports et Canal + honorent les contrats. Et si on arrête, on s’arrête où ? Chacun défendra son cas et on ira devant les tribunaux. L’UEFA aimerait que les Championnats se terminent le 3 août, notre staff dit qu’il faut trois semaines pour préparer l’équipe : si on reprend l’entraînement vers le 25 mai, on peut reprendre le Championnat mi-juin, finir la saison le 3 août et enchaîner sur la suivante. Mais, de toute façon, le calendrier international régente tout, la FIFA et l’UEFA trancheront. »

Lire l'article

Professionnels

Le replay du podcast 100% lillois : avril 2020

Publié

le

Affiche de La Voix des Lillois

Chaque premier lundi mois à 19h, retrouvez La Voix des Lillois en direct sur Twitch. Il s’agit d’un podcast 100% lillois où tous les supporters sont conviés pour débattre avec nous. 

Le programme du mois

– État des lieux du championnat : reprise ou non ?
– À quels Dogues profite le report de l’Euro, et inversement ?
– L’impact de l’arrêt du football sur le mercato lillois
– Les coups de cœur / coups de gueule

 

Les replays du mois

Sur Youtube

 

Sur Sportify

 

Sur Deezer

Cliquez ici pour accéder.

Lire l'article

Professionnels

En manque de LOSC ? La Voix des Lillois #3 de retour ce lundi !

Publié

le

Comme tous les premiers lundis du mois, votre podcast 100% LOSC est de retour ce soir à 19h.

Arrêt des championnats ou non, la Voix des Lillois ne prend pas de vacances. Pour cette troisième émission, toute l’équipe vous propose un podcast spécial confinement :

  • État des lieux du championnat : reprise ou non ?
  • À quels Dogues profites le report de l’Euro, et inversement ?
  • L’impact de l’arrêt du football sur le mercato lillois
  • Coups de coeur / coups de gueule du mois

Vous pouvez bien-sûr participer à l’émission dans le chat Twitch de la Voix des Lillois, ou encore passer à l’antenne en rejoignant la salle d’attente sur notre lien Discord. Pierre vous accueillera au standard avec grand plaisir !

Lien Twitch : https://www.twitch.tv/lepetitlillois

Lien Discord : https://discordapp.com/invite/uTag8nH?


Pour réecouter le podcast de mars de la Voix des Lillois :

Lire l'article

Populaires