Rejoignez nous !

Match

Clément : « Peut-être que Turpin sera l’homme du match côté Lyonnais ? »

Publié

le

Ce dimanche à 21h, les Dogues vont affronter Lyon au Stade Pierre Mauroy. Un match qui constitue un réel enjeu pour les deux équipes, à 11 journées de la fin du championnat. Nous sommes allés à la rencontre de Hugo et Clément, deux supporters lyonnais qui ont donné leur vision de l’OL de ces dernières semaines.

Cette année, l’OL est en dessous des attentes au niveau du championnat. Comment expliquez-vous cela ?

– Hugo : « Il y a eu beaucoup de choses qui ont changé à Lyon l’été dernier. L’arrivée de Juninho, Sylvinho et beaucoup de nouvelles recrues. Les recrues sont arrivées à Lyon en ayant fait une très bonne saison, mais non pas retrouvé ce niveau là à Lyon, c’est trop insuffisant. La plupart du temps les recrues étaient sur le terrain malgré leur niveau de jeu sous l’ère Sylvinho, il a fallu l’arrivée du coach Garcia pour remettre tout ça au clair et écarter les joueurs trop faibles. »

– Clément : « L’OL est effectivement en dessous du niveau attendu sur le plan comptable et au classement en championnat, mais il est surtout en dessous du niveau attendu sur le plan du jeu. Cette saison de transition avec un changement de modèle annoncé devait être celle de la mise en place d’un projet de jeu clair et enthousiaste, ce qui peine à arriver. L’approche court-termiste du choix de Rudi Garcia, et auparavant d’un Sylvinho très vite sur la sellette n’ont pas aidé à mettre en place un projet de jeu sur le long terme. Or on sait que sur la longueur d’un championnat, les équipes qui réussissent sont celles qui ont des projets de jeu aboutis et les maîtrisent. »

 

Les lyonnais sont néanmoins dans un bon rythme ces dernières semaines puisqu’ils ont battu la Juventus et ont réalisé une prestation sérieuse contre Paris. Pensez-vous que la machine est lancée pour le sprint final ?

– Hugo : « Je pense que oui, cette saison tout est possible. Il y a un bon rythme grâce à Bruno Guimaraes qui a métamorphosé le jeu lyonnais, donc oui tout est possible. Il a un niveau de jeu exceptionnel, très bon techniquement, il casse les lignes adverses avec sa finesse et sa vision du jeu, agressif sur le porteur du ballon, il créer les décalages, on le voit partout sur le terrain, derrière comme devant, toujours là à proposer une solution au porteur du ballon. Il a un style ressemblant à Aouar, ça nous fait un super duo au milieu de terrain. Si tout le monde reste à ce niveau bien sur en étant sérieux oui, il peut se passer beaucoup de choses. »

A lire aussi :  Le résumé de la conférence de presse d'avant LOSC - OL

– Clément : « Nous commençons effectivement à faire de beaux matchs, avec un contenu cohérent et plaisant et c’est surtout ça qui est encourageant. Les joueurs sont plus disponibles au milieu de terrain, les sorties de balles sont plus propres et le pressing plus organisé et plus efficace. Attention tout de même à nos fins de matchs qui sont difficiles sur cette période. J’espère que notre sprint final est lancé, nous qui avons l’habitude de souvent nous en sortir avec de bonnes fins de saison, ce serait l’idéal pour atteindre les objectifs du club et construire les bases de la saison prochaine. »

 

L’OL est 5ème à 6 points de Lille et 7 de la 3ème place. Quels sont les objectifs du club ?

– Hugo : « L’objectif du club est simple, c’est la qualification en Champions League comme tous les ans. Même si cette année Lyon a un retard au classement dû à une première partie de saison médiocre. Il reste encore beaucoup de matchs pour grappiller des points et recoller au podium. »

– Clément : « Le podium sera compliqué à aller chercher mais on ne doit pas revoir à la baisse nos objectifs, les deux prochains déplacements à Lille et Rennes seront décisifs mais si l’on surfe sur notre bonne dynamique on peut revenir dans la course. Je vois Rennes perdre du terrain mais il faudra se battre avec le LOSC jusqu’à la fin, d’où l’importance du match de dimanche. Pour le reste des objectifs, j’ai déjà parlé du projet de jeu, et les deux autres objectifs sont atteints, à nous de briller au retour à Turin et au stade de France face au PSG pour concrétiser ça d’une belle manière. »

 

« On est sur une bonne dynamique et on arrive avec de la confiance »

 

Notre ancien entraîneur, Rudi Garcia, est arrivé en pleine saison pour remplacer Sylvinho. Ce changement porte t-il ses fruits ?

– Hugo : « J’ai été assez surpris dans un premier temps de l’arrivée de Rudi vu les Olympicos précédents. Maintenant il est là et il faut l’encourager parce qu’il y a du boulot. Il a un beau palmarès, avec Lille, Rome ou Marseille. Même si je ne suis pas toujours d’accord sur la compo ou le temps de jeu donné à certains, il y a du mieux depuis qu’il est là. Il a su créer une équipe avec une mentalité forte et propre à l’OL, les joueurs sur le terrain méritent d’y être et se battent ensemble comme une équipe. Il a su recadrer certains joueurs sur leur manque d’investissement au sein de l’équipe et il a également apporter sa pédagogie pour d’autres. »

– Clément : « Je ne pense pas pouvoir être attaché à lui et j’ai toujours un peu d’amertume quand je le vois sur notre banc, après son passé marseillais surtout, j’imaginais un entraîneur différent… Mais c’est le principal problème de l’OL depuis très longtemps selon moi, le choix des coachs. Quand je regarde les joueurs que l’on exporte en Europe et les carrières des coachs après leur passage chez nous, je me dis qu’il y a un décalage trop fort et que c’est du gâchis. Tactiquement j’ai souvent du mal à voir la cohérence et les principes de jeu qu’il demande aux joueurs et dans sa gestion de l’effectif je suis souvent déçu qu’il préfère des joueurs confirmés moyens aux jeunes du centre de formation : il est un peu frileux et court-termiste. »

 

Quelles sont les forces et faiblesses de le Lyon ?

– Hugo : « L’équipe a une bonne attaque avec Dembélé, Terrier et Aouar. Ce sont des joueurs qui se connaissent depuis un moment, ils sont ensembles à Lyon et voire même en équipe de France Espoirs. Il y a également un fort pressing sur le porteur du ballon afin d’étouffer la défense adverse, comme contre Paris mercredi soir. De plus, on a dorénavant Bruno Guimaraes qui apporte énormément, grâce à sa technique, sa vista et le fait de jouer simplement, en contrôle passe. Cela permet à Lucas Tousart de monter d’un cran, d’apporter un supplément en phase offensive, on l’a remarqué surtout contre la Juventus en inscrivant le seul but du match. On a également un très bon voltigeur qui est Anthony Lopes même s’il doit corriger certaines erreurs défensives.

Enfin, la défense peut-être excellente comme désastreuse, ce n’est pas très stable, on a eu beaucoup de difficultés au niveau des latéraux, avec Dubois et Koné, il a fallu adapter l’équipe notamment avec une défense à 3 et un repositionnement de Maxwell Cornet en latéral gauche, il a su faire le travail défensivement et surtout offensivement. J’espère le voir sur le terrain sur son poste de prédilection c’est à dire en attaque, c’est un joueur qui se donne énormément sur le terrain. Le retour de Leo Dubois nous fait beaucoup de bien en défense, il fait un super retour, c’est un guerrier, reste à voir le niveau de Youssouf Koné maintenant qui revient de blessure. »

– Clément : « On est sur une bonne dynamique et on arrive avec de la confiance, on retrouve de la maîtrise au milieu de terrain avec l’arrivée de Guimaraes. On joue de plus en plus haut sur le terrain et notre pressing peut gêner la plupart des équipes de Ligue 1. Nos principales faiblesses, ce sont notre inconstance et notre physique en fin de match. Au-delà de ça, nous avons une défense assez friable et des ailiers qui manquent d’efficacité pour concrétiser nos temps forts, on creuse rarement un écart définitif en court de match et la peur accompagne toutes nos fins de matchs. »

 

Bruno GUIMARAES – Photo by Baptiste Fernandez / Icon Sport

 

Qui sera le lyonnais à surveiller durant la rencontre ?

– Hugo : « Je pense que tout le monde aura un œil sur Bruno Guimaraes, surtout les Lillois, il y aura des sacrées consignes à respecter sur ce joueur. Si Lille ne s’occupe pas de lui ça risque d’être une partie de plaisir pour l’OL. Il construit le jeu lyonnais depuis qu’il est arrivé, il s’est imposé rapidement et c’est normal vu ses qualités. On attend tous bien sûr une excellente prestation de Bruno, comme depuis qu’il est là, à lui de continuer de prouver qu’il est un joueur très important dans l’équipe, et surtout dans les gros matchs, comme celui qui nous attend dimanche. »

– Clément : « Bruno Guimaraes, c’est le joueur du moment ! Sinon il vous faudra vous méfier de Dembélé et Toko Ekambi qui sont efficaces et qui trouvent une bonne complémentarité. Aouar est aussi capable de coups de génie comme il l’a montré en coupe face à Lille ! Petit clin d’œil à mon ami supporter du LOSC qui s’est empressé de m’apporter cette info, il parait que c’est Turpin à la VAR dimanche soir… peut-être l’homme du match coté lyonnais ? »

 

Comment vont nos anciens Dogues Martin Terrier, Youssouf Koné et Thiago Mendes ?

– Hugo : « Terrier fait une très bonne saison, il est décisif, encore contre Paris hier. Il lui manque peut-être un peu plus d’agressivité, pour être plus “méchant” sur le terrain mais dans le bon sens. Youssouf Kone a été rapidement blessé en début de saison. Ce n’était pas non plus exceptionnel, des performances trop instables. Et concernant Thiago Mendes, ça reste pour moi la plus grosse erreur du recrutement de cette année, il n’y a pas un seul match ou il a été bon, a part peut-être un match de coupe de France contre une petite équipe. Mais depuis le début il est 0, personne ne dira le contraire. Trop lent au niveau de la vitesse, de la lecture du jeu, imprécis et non rassurant pour un milieu défensif ça craint. Aujourd’hui il n’est plus titulaire voir même écarté du groupe et c’est logique quand on voit ses mauvaises prestations. Ça risque d’être très compliqué pour lui d’avoir du temps de jeu pour cette fin de saison. »

– Clément : « Koné a été longtemps blessé. Il a montré avant sa blessure que c’est un défenseur plutôt solide mais très défensif en tout cas sous Sylvinho. Ça nous change de Ferland Mendy, ce n’est pas du tout le même profil, mais c’est toujours mieux que Marcal : je demande à voir sur la durée. Mendes avait plutôt bien commencé mais il semblerait qu’il se soit un peu perdu : il est devenu frileux à la relance, peu mobile et dépassé physiquement. J’espère que son séjour sur le banc lui fera du bien car il a de vrais qualités techniques et de vision du jeu. Terrier est un peu décevant, on sent que c’est un bon joueur de ballon avec une bonne vision du jeu, mais il peine à montrer des grosses qualités : c’est un bon joueur de rotation mais il ne se rend jamais indispensable ni en 2ème attaquant, ni en ailier. Il plafonne un peu et Cherki arrive fort derrière lui.. »

 

« Lille reste évidemment la bête noire de Lyon »

 

Parlons un peu de Lille, que pensez-vous de la saison de nos Dogues ?

– Hugo : « Lille réalise dans l’ensemble une assez bonne saison. Même en ayant perdu Nicolas Pépé, ils sont sur le podium. Très compliqué de faire une aussi bonne saison que la précédente, un peu compliqué à l’extérieur cette année comparée à l’année dernière, même si ça va un peu mieux maintenant. Notamment avec le très bon match à Nantes, solide. Ils sont sur la bonne voie pour le podium, mais il va falloir se serrer les coudes car derrière ça arrive au classement. »

– Clément : « Une bonne saison du LOSC, difficile à l’extérieur mais il y a un projet de jeu cohérent avec celui démontré l’an dernier à domicile. L’équipe se projette vite vers l’avant, avec des joueurs très techniques et rapides et un gros pressing. Je pense qu’on a vu cette saison les limites de Galtier qui a fatigué ses joueurs avec la Ligue Des Champions. Il a du mal à gérer un effectif élargi et enchaînement des matchs vous a fait ralentir votre rythme en 1ère partie de saison. D’ailleurs je crois que vous vous en sortez mieux à l’extérieur depuis que vous avez un rythme plus classique. »

 

Pour finir, au XXIe siècle, Lille n’a pas perdu à domicile contre Lyon à 17 reprises sur 21 rencontres. Une tendance qui peut très bien s’inverser. Quels sont donc vos pronostics ?

– Hugo : « Lille reste évidemment la bête noire de Lyon, à domicile ou à l’extérieur. On a toujours droit à un super match entre les 2 équipes. Malgré les très bonnes performances du LOSC à domicile, je ne pense pas à une victoire lilloise dimanche. Le jeu de l’OL est totalement amélioré depuis un certain temps, ils ont fait mal contre la Juventus, contre l’ASSE et même contre Paris. L’objectif est de remonter au classement au plus vite. 2 à 0 pour Lyon. »

– Clément : « Je ne sais pas si on peut vraiment parler de bête noire mais vous nous posez souvent des problèmes Les matchs sont accrochés et il y a peu de victoires écrasantes d’un côté ou de l’autre. Ça sera surement le cas dimanche. Je vois une victoire de l’OL 2-1 après avoir mené 2-0. Rudi Garcia qui gagne son premier gros match depuis une éternité face au seul club de Ligue 1 qui l’apprécie, l’histoire serait belle non ? »

Crédit photo : IconSport

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Match

Fanch : « Je prends du plaisir à voir votre équipe évoluer »

Publié

le

Ce samedi à 20h, les Dogues vont affronter Brest au Francis-Le Blé. Une rencontre important pour nos Dogues dans la course au podium. Nous sommes allés à la rencontre de Fanch et Yann, deux supporters brestois qui animent un podcast (Brest On Air) et qui ont donné leur vision du Stade Brestois de ces dernières semaines.

Cette année 2020, Brest ne s’est imposé que trois fois en 11 matchs (Toulouse, Saint–Étienne et Amiens). Comment se porte votre équipe ?

– Fanch : Comme tout promu, il y a forcément des creux et des moments de moins bien. Brest est en train de vivre une de ces périodes et vient d’enchaîner 2 défaites sur le score de 1-0, face à Angers et à Reims, deux équipes qui ne proposent pas beaucoup de jeu et contre lesquelles nous avons été sans idée dans le jeu. Lors de ces matchs, Brest a manqué de fraîcheur également. On est dans le dur.

– Yann : Si on réfléchit sur le temps moyen, c’est-à-dire depuis le début de l’année 2020, je pense que le bilan est plutôt positif. 3 victoires, toutes face à des concurrents directs, 3 défaites et 3 nuls. On peut même faire un bilan plus que positif parce qu’on a vu l’équipe développer des choses qu’elle n’arrivait pas à mettre en place jusqu’ici (solidité à l’extérieur et efficacité devant le but). Après, si on raisonne à plus court terme – comme il est nécessaire de le faire quand on joue le maintien, les choses sont peut-être plus inquiétantes. On reste sur 2 défaites consécutives, et surtout deux défaites quasiment identiques : un but concédé un peu bêtement et derrière l’incapacité à forcer un bloc compact. Bien sûr, on est conscient que peu d’équipes de Ligue 1 ont la capacité de former un tel bloc et qu’au final Angers comme Reims sont “atypiques” dans ce championnat… Mais il n’en demeure pas moins qu’on est resté sur deux performances désastreuses offensivement et guère plus rassurantes défensivement. Si on veut vraiment noircir le tableau, on peut souligner que c’est notre première défaite à domicile (exclusion faite de l’OVNI parisien). Mais comme je l’ai dis, Angers comme Reims sont deux adversaires particuliers donc je ne pense pas qu’il y ait (déjà) raison de s’inquiéter.

 

« Il fait vraiment bon de supporter le Stade Brestois 29 ces temps-ci »

 

Cette saison, le Stade Brestois alterne le chaud et le froid pour leur retour en Ligue 1. Comment jugez-vous cette première saison dans l’élite ?

– Fanch : Après 28 journées, nous avons 34 points, on pourrait parler de « parcours honorable ». J’aurai aimé avoir 4 points de plus au regard des matchs joués et du calendrier à venir. Nous avons commis des erreurs importantes (4 pénalties manqués cette saison déjà). Le recrutement se révèle moyen. Les joueurs les plus confirmés, comme Paul Lasne, ne donnent pas entière satisfaction. Nous jouons donc avec une équipe de niveau intermédiaire entre la L1 et la L2, comme l’aime à dire Quentin, co-animateur de notre podcast. N’oublions pas que la très grande majorité de notre effectif découvre la Ligue 1.

Toutefois, nous avons vu de beaux matchs (victoire face à Strasbourg 5-0, 2-5 à Toulouse …) et vécu de belles émotions au stade. Les matches à domicile sont bien plus intéressants que les matches à l’extérieur sur lesquels nous sommes très friables. Le bilan est donc mitigé

– Yann : Alors sur un plan purement comptable, c’est évidemment au-delà de mes espérances ! 34 points en 28 matchs, dans n’importe quelle autre saison de Ligue 1 le maintien serait déjà acquis je pense… Si on sort du côté comptable, même dans l’attitude et le comportement global de l’équipe, c’est quasiment que du positif. On a vu l’équipe assez vite mûrir, devenir une véritable équipe de Ligue 1 tout simplement – et ce dans un contexte pas forcément simple, avec le changement d’entraîneur cet été. Le Stade Brestois performe plus que dans mes espérances, et le fait d’une fort belle manière je trouve. Comme le dit un de mes compères de Brest On Air, il fait vraiment bon de supporter le Stade Brestois 29 ces temps-ci. C’est d’autant plus le cas que c’est le retour en Ligue 1, on retrouve enfin des vraies affiches… Sans vouloir manquer de respect aux Chamois Niortais, entre un déplacement à Lille et un déplacement à Niort y’a pas photo quand même.

 

Brest est 14ème de Ligue 1 à 7 points du barragiste. Quels sont les objectifs du club ?

– Fanch : Le maintien et rien que le maintien ! C’est vital pour l’avenir du club qui souhaite progresser et évoluer. Sans Ligue 1, je crains notamment pour le projet de construction du nouveau stade. Vite, 42 points !

– Yann : Comme je te l’ai dis, le maintien on signait tout de suite et on signe toujours ! 14ème à la fin de la saison, ce serait exceptionnel. Même avec une 17ème place on serait heureux honnêtement, surtout avec la renégociation des droits TV l’an prochain. Bien sûr, je ne pourrais pas me satisfaire de voir mon club jouer la 17ème place tous les ans, mais pour cette première saison encore une fois je signe des deux mains.

 

La rencontre se déroulera à huis-clos suite aux dernières mesures prises, cela constituera forcément un désavantage ?

– Fanch : Brest cette saison c’est 28 points sur 34 à domicile. 2 petites défaites face à Paris (1-2) et Angers la semaine dernière. Cette statistique répond à elle seule à la question posée. Ce sera un vrai gros handicap pour notre équipe qui a besoin de ses supporters, dans notre stade atypique, avec des supporters proches des joueurs qui peut parfois perturber les adversaires. En cas de défaite, le huis-clos ne sera pas la seule explication mais on ne pourra pas l’éluder.

– Yann : C’est assez difficile à dire. On performe beaucoup à domicile, souvent avec un public qui est vraiment là pour pousser – surtout dans les dernières minutes du match. Mais est-ce que ça a vraiment un impact significatif sur les joueurs ou est-ce que ça joue à la marge ? Ça va être un peu l’occasion de voir ça. Et c’est un peu la même pour Lille je dirais, c’est toujours étrange un match à huis-clos, pour les deux équipes ! Par contre, s’il s’avère qu’effectivement le public jouait un rôle majeur dans nos performances à domicile ça va être un coup dur pour nous puisqu’on a pas moins de 3 rencontres à domicile jusqu’au 15 avril.

 

« Le LOSC est impressionnant depuis janvier »

 

Quelles sont les forces et faiblesses de Brest ?

– Fanch : Difficile à dire tant nous sommes une équipe moyenne dans de très nombreux domaines et irrégulière de matches en matches. Si je devais mettre en exergue un point fort je parlerais de notre paire Belkebla – Diallo au milieu de terrain. En terme de faiblesses le poste de latéral droit où c’est opération porte ouverte.

– Yann : C’est très caricatural mais j’ai envie de dire que nos faiblesses sont également nos forces. En premier lieu, il y a cette envie de jouer à tout prix qui peut nous poser de gros soucis face à des équipes bien organisées – on l’avait très bien vu au Vélodrome ou lors de la réception contre Paris où l’on ne sait tout simplement pas fermer le jeu alors qu’on avait des points précieux à portée de main. A ma connaissance, on a réellement fermé la baraque qu’une seule fois cette saison et c’était face à un Rennes dans un coup de mou… Je ne suis pas persuadé qu’on soit capable de le refaire, ni même qu’on en ait l’intention en fait. Ça va un peu de paire avec cette volonté de jouer, les brestois ont dans l’ensemble une implication irréprochable, toujours à fond, à multiplier les courses… Et parfois de manière naïve voire totalement stupide. C’est un gros point noir de la saison, on continue de pêcher par naïveté alors qu’on est quand même arrivé à la 28ème journée de Ligue 1 !

Ça se ressent tout particulièrement derrière, avec Jean-Kevin Duverne en parfait épitomé : capable de très belles choses, notamment à la relance, il fait quasi systématiquement une grosse faute de concentration qui offre une grosse occasion à l’adversaire. Tu ajoutes des soucis de concentration à un effectif qui compte pas mal de nains de jardins, tu débusques notre autre gros point faible : les coups de pieds arrêtés. Que ce soit offensif ou défensif, on y est vraiment pas cette saison. Heureusement, on arrive à compenser avec une facilité à construire et à aller vers l’avant – surtout sur les côtés.

 

Ibrahima DIALLO et Irvin CARDONA – Photo by Anthony Dibon / Icon Sport

 

Qui sera le brestois à surveiller durant la rencontre ?

– Fanch : Sur un match à domicile je pense naturellement à Irvin Cardona. Il va devoir prendre ses responsabilités, d’autant plus que Gaëtan Charbonnier est suspendu pour cette rencontre.

– Yann : Je ne vais pas être très objectif et te donner mon petit chouchou : Ibrahima Diallo. Il revient d’une blessure relativement longue, alors qu’il était (largement) le meilleur joueur de champ sur ce début de saison. Je n’aime pas trop le jeu des comparaisons, mais je comprends tout à fait que certains voient en lui une sorte de NGolo Kanté bis. Petit gabarit, partout sur le terrain, un vrai chien… Et surtout, il n’a que 20 ans et à peine 1 an de football professionnel dans les jambes. Il a une marge de progression que je trouve absolument folle, j’espère qu’il le prouvera encore ce week-end.

 

Parlons un peu de Lille, que pensez-vous de la saison de nos Dogues ?

– Fanch : Lors de notre premier entretien dans le cadre du match aller, j’avais dit que je m’attendais à voir un LOSC avec un visage totalement différemment sur la deuxième partie de saison, une fois le club débarrassé de coupe d’Europe. Je pense ne pas m’être trop trompé. Le LOSC est impressionnant depuis janvier. J’ai regardé quasiment l’intégralité de vos rencontres et je prends du plaisir à voir votre équipe évoluer. À titre individuel, je suis admiratif d’un joueur comme Osimhen. Si l’on parle collectif, je veux naturellement louer le bon travail de Christophe Galtier, probablement le meilleur coach français de Ligue 1.

– Yann : J’en parlais récemment avec des amis, c’est probablement le meilleur LOSC de ces dernières saisons. Plus costaud encore que l’an dernier à mon sens, parce que beaucoup plus complet – tant dans l’effectif que dans la palette de jeu utilisée. Si le mérite ne lui revient pas exclusivement, il faut évidemment souligner le gros travail de Christophe Galtier qui est pour moi le meilleur entraîneur Français de Ligue 1, d’assez loin. Malheureusement, vous avez eu quelques coups de mous – probablement inhérents à un manque de stabilité et d’expérience – qui fait que je ne vous vois pas rattraper Marseille. Par contre, je ne vois pas par quel miracle Rennes pourrait finir devant vous par exemple. Et puis ce serait quand même mérité pour des joueurs “frissons” comme Renato ou Ikoné, qui méritent de jouer régulièrement la Ligue des Champions à mes yeux.

 

Lors des 7 dernières confrontations, Brest ne s’est imposé qu’une seule fois contre Lille. Êtes-vous confiant pour ce week-end ? 

– Fanch : Non malheureusement. Mon pronostic serait 2-0 pour Brest.

– Yann : C’est d’ailleurs la première fois de la saison qu’on reçoit un adversaire réellement en forme (exception faite de Paris encore une fois), et on va le faire sans notre meilleur joueur offensif (Gaëtan Charbonnier, suspendu). Forcément, je suis un peu inquiet – surtout qu’on a déjà pris quelques fessées cette saison. Mon côté optimiste me pousserait à annoncer un match nul 1-1 avec un but d’Irvin Cardona, mon réalisme me pousse à voir une défaite brestoise par deux buts d’écarts.

A votre tout d’aller pronostiquer la rencontre Brest – Lille sur Le Petit Prono. Un maillot du LOSC est à gagner en fin de saison.

Lire l'article

Match

Le débrief de la 28ème journée de Ligue 1

Publié

le

Les Dogues ont battu l’OL 1 à 0 grâce à un superbe but de Loic Rémy et sont maintenant à 8 points de la 5ème place. Voici le débrief de cette 28ème journée de Ligue 1.

– Le Dogue du Match

Vous étiez plus de 900 à voter et c’est Jonathan Bamba qui a été élu Dogue du Match (28%). Toute l’équipe (25%) et Loïc Rémy (14%) complètent le podium.

Total des points depuis le début de la saison : Victor Osimhen (23) ; Renato Sanches (22) ; Benjamin André, Mike Maignan (16) ; LOSC (14) ; Loïc Rémy (11) ; Boubakary Soumaré (10) ; Gabriel, Jonathan Ikoné (7) ; Luiz Araujo (6) ; Tiago Djalo, Yusuf Yazici, Jonathan Bamba (4) ; Domagoj Bradaric, Eric Bocat (2) ; Leo Jardim, Reinildo, Jérémy Pied, Jean Onana (1)

Le premier récolte 3 points, le second a 2 points et le troisième obtient 1 point.

 

– Le Petit Jury

Avec 463 points, c’est Loic Rémy qui a obtenu le plus de crédits de la part des supporters lillois qui ont voté. A l’inverse, l’entrée de Gaitan a déçu un certain nombre de supporters puisqu’il a obtenu -9 points.

Tops depuis le début de la saison

Renato Sanches : 4742 (+349)
Benjamin André : 4301 
(+263)
Victor Osimhen : 2480 (+83)

Flops depuis le début de la saison

Reinildo : -733
José Fonte : -352 (+18)
Xeka : -252

Pour accéder au classement complet, rendez-vous ici.

 

– Le résumé vidéo de la rencontre

 

– Ce qu’il faut retenir ou pas

• En TOP :

  • La tactique de Christophe Galtier
  • Un équilibre retrouvé au sein de l’équipe
  • Une victoire qui permet de prendre le large

• En FLOP :

  • Une deuxième période trop calme

 

– Le match en statistiques

  • Loic Rémy est impliqué dans 9 buts (en 12 matchs) contre l’OL (7 buts, 2 passes décisives)
  • Le LOSC a pris 30 points depuis la 15ème journée de Ligue 1 Conforama (10v,0n,4d). Seuls le PSG (35) et l’OM (31) ont fait mieux.
  • Zeki Celik (69) est le lillois qui a touché le plus de ballons et Renato Sanches est le joueur qui a réussi le plus de passes (55/46).

 

– Les réactions de entraîneurs

• Christophe Galtier : « C’est une bonne opération pour accroître l’avance sur ceux qui sont derrière et aussi pour rester à la lutte avec Rennes. C’était un match de haut niveau avec beaucoup d’intensité. Je pense que la victoire est méritée. Mes joueurs ont eu un comportement extraordinaire. Je suis fier d’eux, d’avoir réalisé un match d’un niveau très élevé, avec de l’enjeu. C’est une bonne opération. On continue notre parcours, notre chemin, notre dynamique. Maintenant on est quasiment dans le sprint. »

A lire aussi :  LOSC - OL : « Lille c’est le vrai numéro 2 du championnat » (Nabil Djellit)

• Rudi Garcia : « Certes, on ne méritait pas de gagner, mais on aurait dû être capables d’égaliser. On a eu les situations pour ça, mais on n’a pas cadré. On a souffert du pressing de Lille sur les trente premières minutes et on a trop joué vers l’arrière. On a même favorisé le pressing adverse en agissant ainsi. On a été un peu mieux sur la fin de la première période, avec une situation pour Toko-Ekambi. Puis en seconde période, on a joué plus vertical, davantage vers l’avant. »

 

– Les meilleurs buteurs et passeurs

 Meilleurs buteursMeilleurs passeurs
Numéro 1Victor Osimhen (18 buts)Jonathan Ikoné (7 passes décisives)
Numéro 2Loïc Rémy (14 buts)Jonathan Bamba (6 passes décisives)
Numéro 3Jonathan Ikoné, Luiz Araujo (4 buts)Victor Osimhen (5 passes décisives)
Numéro 4Renato Sanches (3 buts)Benjamin André, Yusuf Yazici (4 passes décisives)
Numéro 5José Fonte, Benjamin André (2 buts)Luiz Araujo, Domagoj Bradaric, Zeki Celik (2 passes décisives)
Numéro 6Gabriel, Jonathan Bamba, Yusuf Yazici, Adama Soumaoro (1 but)Xeka, José Fonte, Boubakary Soumaré, Renato Sanches (1 passe décisive)

 

– Le classement de la Ligue 1

 

– Les autres équipes du LOSC

La réserve du LOSC a accroché un match nul contre Bobigny tout comme les U17 à Evreux.

A lire aussi :  Matchs nuls pour les U17 et la réserve

Les U19 ont battu Boulogne (3-0), la lanterne rouge du championnat.

Crédit photo : IconSport

Lire l'article

Match

LOSC – OL : les notes des Dogues

Publié

le

Ce dimanche à 21h, le LOSC recevait l’OL dans le cadre de la 28e journée de la Ligue 1. Un match très important dans la course au podium, les Lillois pouvant quasi-définitivement éloigner les Lyonnais de celle-ci. Grâce à un beau but de Loïc Rémy à la 33e minute, les Dogues ont prouvé qu’il y avait bien qu’un Olympique en France : l’Olympique Lillois.

Les notes des Dogues :

M. Maignan (6) : il n’a pas eu grand chose à faire durant ce match qui a été très calme pour lui. Il termine le match avec un énième clean-sheet et c’est bien évidemment à souligner.

Z. Celik (7) : il a retrouvé avec Ikoné la complicité qu’il pouvait avoir avec Pépé l’année dernière. Et quand ça marche avec l’attaquant de son couloir, forcément tout va bien pour Celik qui a été très intéressant ce soir dans le combinaisons offensives. Défensivement, il a également été solide. Un très bon match de sa part.

J. Fonte (6) : il a été solide tout le long du match, notamment grâce à son expérience et à son sens du placement. Il a encore une fois été très complémentaire à Gabriel, les deux font la paire.

A lire aussi :  Une opération parfaite pour le LOSC

Gabriel (6) : à l’image de Fonte, il a également réussi à contenir Dembélé durant tout le match, à sa manière. Sérieux et appliqué comme à son habitude, on en demandait pas plus.

D. Bradaric (6) : offensivement, il a été encore une fois intéressant et ce soir, il a été solide défensivement. Parfois un peu d’immaturité dans son jeu qui aurait pu le mettre en difficulté mais il a bien géré son match dans son ensemble.

J. Ikoné (8) : Un très bon match. On retiendra alors toute l’étendue de sa technique et de sa vitesse qui a fait énormément de mal à la défense de Rudi Garcia. Il aurait pu marquer si le poteau de Lopes n’avait pas dévié le ballon en seconde période.

B. André (8) : quel match ! Au milieu de terrain, il a été au-dessus du lot et a écœuré le milieu de terrain Lyonnais à lui tout seul. Infatigable, il a été partout tout au long du match pour contrer et intercepter de nombreux ballons.

R. Sanches (7) : quelle classe techniquement parlant. Son toucher de balle est bien au-dessus de la moyenne. Ce n’est pas pour rien qu’il a déjà été élu Golden Boy après tout. Il a contribué au succès de ce soir et a apporté beaucoup dans le jeu Lillois. À quelques mois de l’Euro, ça sent bon pour Renato Sanches qui est en train de réussir son pari…

J. Bamba (8) : enfin un très bon match de la part de Jonathan Bamba ! Sorti sous les applaudissements des supporters présents au Stade Pierre Mauroy, il a réalisé un match complet face à l’OL. Passeur décisif sur l’ouverture du score de Loïc Rémy, il a énormément contribué à sa manière au jeu du LOSC que ce soit offensivement ou défensivement. Cela fait énormément plaisir.

L. Rémy (8) : en marquant l’unique but de ce match, Rémy prouve encore à son âge qu’il peut être au top. Il est devenu indispensable dans le onze de départ de Christophe Galtier et est parfaitement complémentaire à Osimhen, comme Fonte peut l’être à Gabriel. Souvent, le mix d’expérience et de folie fait souvent des étincelles ! Durant ce match, outre ce but, Rémy a été très important dans le pressing haut effectué par l’équipe Lilloise.

V. Osimhen (7) : un danger permanent pour les Lyonnais. Comme souvent en ce moment, même si Osimhen marque pas, Osimhen est indispensable pour que les autres marquent, Rémy aujourd’hui en l’occurrence.

A lire aussi :  LOSC - OL : Notez les Dogues à travers Le Petit Jury

Prochain match à Brest le samedi 14 mars à 20h. Allez le LOSC !

Crédit photo : IconSport

Lire l'article

Populaires