Rejoignez nous !

Match

Des Dogues dominateurs mais vainqueurs dans la douleur

Ulysse Hamelin

Publié

le

Cet après-midi, les Dogues ont affronté le FC Nantes au Stade de la Beaujoire dans le cadre de la 27ème journée de Ligue 1. Une victoire était primordiale pour rester dans la course du podium et s’éloigner de la 5ème place.

Alors qu’on croyait la tempête terminée, les Dogues en ont décidé autrement. Dès l’entame du match, le LOSC a multiplié les occasions mais les Canaris pouvaient compter sur un Alban Lafont très inspiré. A la 7ème minute, festival de Jonathan Ikoné qui se permet de faire une roulette dans la surface pour éliminer Pallois. Mais son tir est trop mou pour inquiéter Lafont. Une minute plus tard, sur une contre attaque menée par Osimhen, le gardien nantais loupe complètement sa sortie et fonce sur l’attaquant lillois. L’arbitre décide de sortir seulement un carton jaune, en expliquant que l’attaquant nigérian était trop excentré au but pour donner un rouge.

A lire aussi :  Notez les Dogues à travers Le Petit Jury

A la 23ème minute, Ikoné glisse une superbe passe en profondeur à Loic Rémy qui a juste à éliminer le gardien mais sa frappe heurte l’épaule de ce dernier. Deux minutes plus tard, sur un corner lillois, José Fonte coupe parfaitement et reprend le ballon du pied droit avec un rebond. Ce dernier file dans la lucarne mais Alban Lafont, encore lui, repousse de justesse (et tombe sur ses fesses).

Au retour des vestiaires, les Dogues continuent à pousser. Jonathan Bamba contrôle parfaitement un centre tendu de Victor Osimhen et tire de toutes ses forces. Devinez la suite ? Alban Lafont est encore à la parade. On va également finir par croire que Jonathan Bamba a été marabouté… 4 minutes plus tard, à la 58ème, sur un corner de Renato Sanches, Benjamin André ouvre le score, d’une tête croisée au premier poteau. Ça fait 0-1 pour Lille.

Les Dogues auraient pu alourdir le score avec Loic Rémy, qui seul au but après une nouvelle passe de Jonathan Ikoné, manque le cadre. Ou encore avec le superbe centre de Luiz Araujo qui trouve le pied de Victor Osimhen. Mais Girotto est sur la trajectoire. En fin de rencontre, les Lillois ont énormément reculé, laissant des espoirs aux Canaris. Mais le score ne bougera pas.

Sur ce, on vous quitte sur une petite touche d’amertume venant de la part du community manager de Nantes.

 

 logo nantes.png FC NANTES 0 – 1 LOSC  losc1_7.png 

27e journée de Ligue 1 – Dimanche 1er mars 2020 – Stade de La Beaujoire

Nantes : Lafont – Appiah, Girotto, Pallois (cap), Traoré – Louza, Abeid (Benavente 80′), Limbombe (Coulibaly 57′), Bamba – Blas (Touré 66′), Simon

LOSC : Maignan – Bradaric, Gabriel , Fonte (cap), Celik – Ikoné (Araujo 73′), Renato Sanches, André, Bamba (Gaitan 80′) – Rémy (Xeka 87′), Osimhen

Crédit photo : IconSport

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Populaires