Rejoignez nous !

Professionnels

Gérard Lopez : « J’aimerais garder Osimhen alors qu’il y a deux ans, cela aurait été impossible. »

Ulysse Hamelin

Publié

le

Interviewé avant Chelsea – Lille, Gérard Lopez a décidé de reprendre la parole après cette rencontre pour faire un point complet sur la Ligue des Champions et sur ses futurs projets. L’homme d’affaire s’est confié à l’AFP :

« Les objectifs ? Si on part du principe que le Paris Saint-Germain reste intouchable, c’est le top 2 ou top 3 qu’on doit viser. Je crois en ce groupe, en la qualité de nos joueurs. La saison est moyenne car on est la meilleure équipe à domicile mais une des pires à l’extérieur. Cette espèce de schizophrénie nous pénalise. Mais là, on monte en puissance. Le club se doit d’être européen, vu notre budget, nos infrastructures et la qualité de nos joueurs. Il faut que ça devienne normal d’être européen, que ça fasse partie de la génétique du club.

Le modèle du club est connu. Il y aura des ventes et de l’investissement l’été prochain, comme cette année. Mais il y aura toujours un noyau dur. L’objectif serait par exemple de garder Victor Osimhen encore une année. On ne peut pas dire que le LOSC est un club qui n’a pas d’ambitions et qui fait juste du trading. On a refusé beaucoup d’offres importantes car on a des ambitions sportives importantes, mais les gens ne voient que les départs.

Jouer la LDC chaque année ? Non, ce n’est pas crucial car notre plan d’affaires n’est pas basé sur cela. Mais elle nous permet de garder un ou deux joueurs clés car cela a rapporté 40 millions d’euros cette saison. J’aimerais garder Osimhen alors qu’il y a deux ans, cela aurait été impossible. Ce n’est pas vital, mais c’est un gros plus. Participer souvent à la C1 permet de solidifier les fondations du club.

Le projet économique ? Il y a des réflexions. On travaille beaucoup sur le sponsoring, l’ouverture à l’étranger. On a progressé mais ces choses mettent du temps. La question du stade se pose. C’est un formidable outil mais il est extrêmement onéreux. On a une vraie réflexion stratégique sur le stade mais qui ne passe pas forcément par son acquisition. Il y a d’autres axes comme nos académies en Chine. Mais ça reste un club de foot, ce n’est pas un supermarché où on ajoute de nouvelles lignes de produits chaque mois. D’où l’importance de jouer la Coupe d’Europe tous les ans pour poursuivre le développement économique positif du club. »

Crédit photo : IconSport

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Le LOSC doit-il prolonger José Fonte ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR