Rejoignez nous !

Match

Cédric, supporter de l’Ajax : « C’est sans doute le match le plus facile pour Lille dans ce groupe »

Publié

le

A l’occasion de la réception de l’Ajax pour le compte de la 5ème journée de phase de poules de Champions League, nous sommes allés à la rencontre de deux supporters du club batave. Nous avons interviewé Arnaud de Foot_NL, et Cédric de Ajax en France afin de confronter leurs réponses.

 

L’Ajax est invaincu depuis 5 matchs toute compétitions confondues (4 victoires), comment trouves-tu l’état de forme des Amstellodamois ?

– Arnaud : « L’état de forme de l’équipe est sur une très bonne pente, notamment en attaque avec un Promes retrouvé et sur ses 5 dernières rencontres, 4 buts marqué à chaque fois. En défense c’est un peu plus laborieux, surtout Veltman qui n’est pas à la hauteur. La fatigue pourrait jouer un rôle car comme à son habitude, Ten Hag ne fait pas de turnover. »

– Cédric : « On est presque en pleine forme ! Ten Hag semble avoir réussi à retrouver la bonne formule, après un temps d’adaptation pour apprendre à vivre sans De Ligt, De Jong et Schöne. Le “presque” vient du fait que l’effectif n’est pas au complet, avec Neres, Blind, Veltman, voire Mazraoui absents. »

 

En Champions League, l’Ajax n’a pas gagné lors de ses 2 derniers matchs, la rencontre face à Lille aura-t-elle comme enjeu de retrouver la victoire dans la compétition ?

– Arnaud : « Oui, Ajax doit clairement viser la victoire lors de ce match importantissime face à des Dogues voulant sauver l’honneur. »

– Cédric : « C’est surtout l’enjeu d’une qualification, puisqu’un nul assure de ne pas finir bredouille en Europe. Mais de de toute façon, l’Ajax joue toujours pour gagner. Les résultats précédents n’influencent pas forcément l’approche du match suivant. »

L’Ajax compte le même nombre de points que les deux autres équipes du groupe (7) tandis que Lille n’en compte qu’un et n’est pas en forme en championnat, les hommes de Ten Hag ne risquent-ils pas de faire preuve de suffisance mercredi ?

– Arnaud : « Effectivement la Champions League est un peu plus compliquée à l’instar de ce match rocambolesque contre Chelsea a Stamford Bridge. Après ça, je ne vois pas l’Ajax faire preuve de suffisance car leur place en huitièmes est en jeu. »

– Cédric : « Ça n’arrive déjà plus trop en championnat, donc en Ligue des Champions ? Et contre un adversaire de Ligue 1 ? Ce serait très étonnant. Surtout que ce n’est pas comme si l’Ajax était qualifié pour le prochain tour encore… »

« L’absence de Blind est un énorme coup dur »

Les Ajacides sont donc à égalité de point avec leurs adversaires après les 4 premiers matchs, quel est désormais l’objectif de l’Ajax cette saison en Champions League ?

– Arnaud : « L’objectif est clair : au moins la qualification, et si possible la première place. »

– Cédric : « Il n’a pas changé à ma connaissance : passer l’hiver en Ligue des Champions et donc se qualifier en huitièmes de finale. Ni plus ni moins. »

 

Quelles sont les forces et faiblesses des Amstellodamois ?

– Arnaud : « Nos points forts sont qu’on a une attaque toujours autant impressionnante et un milieu plus que solide. Et il ne faut pas oublier qu’on a un jeu très alléchant. Du côté des faiblesses, je dirais qu’on a parfois trop de largesses défensives et surtout l’absence de Veltman. »

– Cédric : « Le secteur offensif est bien sûr la grande force de cette équipe, encore plus que la saison dernière. Le duo Ziyech – Promes fait des ravages, mais autour d’eux le danger vient aussi de partout. En revanche, la défense, même si elle a eu tendance à surperformer jusque-là, est notre point faible. »

 

Pour ce match, l’Ajax devra composer sans ses défenseurs centraux Blind et Veltman, suspendus, ainsi que sans Neres, blessé. Ces indisponibilités risquent-elles d’être préjudiciable pour les Bataves ?

– Arnaud : « L’absence de Veltman n’est pas très dommageable alors que celle de Blind peut être un plus gros casse-tête pour l’entraîneur. »

– Cédric : « Forcément ! Veltman ce n’est pas catastrophique, Neres peut encore se remplacer, à voir ce que va donner Labyad s’il est confirmé en Ligue des Champions, mais alors Blind c’est un énorme coup dur. Depuis son retour la saison dernière je ne suis pas sûr qu’il ait raté le moindre match, et depuis le départ de Frenkie de Jong, il a encore pris une plus grande importance dans le jeu. Il devrait clairement manquer. Donc si on cumule ces 3 absences… »

 

« Si Ziyech continue sur sa lancée, on peut presque être serein »

 

Qui sera le joueur à suivre pour ce match côté Ajax ?

– Arnaud : « Côté Ajax, le joueur à suivre sera certainement Promes car il revient en très bonne forme depuis son retour à Amsterdam. »

– Cédric : « Ziyech ? S’il continue sur la lancée de ses derniers matchs, on peut presque être serein, l’Ajax devrait marquer encore des buts. »

 

 

Côté LOSC, que penses-tu des Dogues en Champions League cette saison ?

– Arnaud : « Les Dogues déçoivent cette saison même si l’on savait d’emblée qu’une qualification relèverait de l’exploit. Le match contre Valence montre bien la jeunesse de cette équipe. »

– Cédric : « Pas grand-chose, je ne les ai pas vu jouer. Mais c’est comme un manque de chance de tomber dans un tel groupe après une si longue absence… »

 

Lille n’a pas gagné un match en Ligue des Champions cette saison tandis que l’Ajax n’en a perdu qu’un. Les Lillois ont-ils la possibilité de prendre au moins un point mercredi ?

– Arnaud : « Prendre un point sera très compliqué car, comme je l’ai déjà dit, Ajax joue sa place qualificative pour la phase à élimination directe. »

– Cédric : « Bien sûr, c’est sans doute le match le plus facile pour eux dans ce groupe. Et vu les absences en défense, c’est le moment où jamais pour prendre un point ou plus. Je ne serais pas trop surpris d’un match nul avec des grosses galères défensives pour l’Ajax… »

 

Enfin, quel est ton prono pour mercredi ?

– Arnaud : « Je dirais 3-1 pour Ajax. »

– Cédric : « On va dire 2-2. »

 

Crédit photo : Iconsport

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Match

L’édito de LOSC – Montpellier

Publié

le

Ce vendredi à 20h45, le LOSC recevait Montpellier au Stade Pierre Mauroy dans le cadre de la 18e journée de la Ligue 1. Une occasion pour les Dogues de confirmer leurs dernières prestations en Ligue 1. Après un match en demi-teinte, les Lillois se sont imposés sur le score de deux buts à un grâce notamment à un très beau but de Renato Sanches en seconde période.

Le début de match était assez timide de la part des joueurs de Christophe Galtier, un peu bougés physiquement par les Montpelliérains. À la 6e minute, Sanches tentait sa chance mais Rulli s’emparait du ballon. Les Lillois montaient progressivement en puissance mais manquaient de précision dans le dernier geste à l’image de Bamba ou encore Ikoné. À la 18e minute, Ikoné lancé en profondeur partait sur la droite alors qu’il avait l’occasion de servir Osimhen sur un plateau. À la 26e, André écopait d’un carton jaune après un tacle en retard sur Souquet. Le coup-franc fut bien tiré par Savanier mais le ballon fut aisément capté par Mike Maignan. Après quelques ballons touchés par Sanches, on sentait qu’il avait encore les bonnes aptitudes pour faire un grand match ce soir. À la 37e minute, Hilton permettait à Osimhen de filer au but mais ce dernier fut fauché par Rulli dans la surface de réparation. Le pénalty fut transformé quelques minutes plus tard par Ikoné. À la 41e minute, le gardien Montpelliérain était à la parade face à Bamba sur un beau tir lointain. Le LOSC menait ainsi sur le score d’un but à zéro à la mi-temps.

Au retour des vestiaires, Ikoné bien servi par André tentait sa chance face à Rulli. Malheureusement, sa frappe ne fut pas cadrée. À la 55e minute, Sanches tira un coup-franc à ras de terre mais le gardien Montpelliérain ne se fit pas surprendre. À l’heure de jeu, on ne pouvait dire que le match ainsi que le spectacle proposé par les deux équipes était captivant. Juste après l’heure de jeu, Sanches puis Bamba tentaient leur chance… en vain. On sentait cependant une réelle envie de marquer de la part des deux joueurs, même si le Portugais était plus en réussite que le Français. À la 74e, Montpellier revenait au score grâce à un but d’Andy Delort suite à une mauvaise relance de Gabriel qui réalisait pourtant un très bon match depuis le début du match. À la 80e, le buteur Montpelliérain re-tentait sa chance mais cette fois-ci, Maignan était sur le coup. 4 minutes plus tard, Sanches marquait le deuxième but côté Lillois. Alors que les Lillois semblaient en manque de jus, le Portugais remit son équipe devant avec un enchaînement de très grande classe. Il fut parfaitement décalé par Ikoné puis repiqua dans l’axe avant de marquer au premier poteau d’une frappe puissante. À la 88e, Mollet fauchait Araujo à l’entrée de la surface. Pénalty pour Lille, le deuxième de la soirée. Malheureusement, le pénalty d’Osimhen fut repoussé par Rulli. À la 93e, Sanches continuait à s’amuser en faisant danser Souquet cette fois-ci. Au final, même si Lille a tremblé pendant quelques instants, Sanches a su remettre les siens dans le bon chemin en offrant la victoire au LOSC à la fin du match.

Les notes des joueurs

M. Maignan (6) : le gardien Lillois a été peu sollicité par les attaquants Montpelliérains ce soir. Même s’il ne peut rien sur le but de Delort, il a tout de même su être présent quand on avait besoin de lui.

Z. Celik (4,5) : il commençait à enchainer les bonnes performances. Cependant, même si son match est loin d’être catastrophique, il est encore loin d’être à son meilleur niveau.

J. Fonte (4,5) : son match d’un point de vue personnel a été correct. Toujours est-il qu’il n’arrive plus à stabiliser sa défense quand c’est nécessaire.

Gabriel (7) : un très bon match de la part du Brésilien. Il a empêché les attaquants Montpelliérains de se distinguer, il a notamment impressionné à travers son calme lui qui d’habitude a tendance à facilement paniquer.

D. Bradaric (6) : un match très intéressant. Offensivement, comme à son habitude il a été présent. Il arrive même à trouver un équilibre entre l’attaque et la défense puisqu’il n’est plus forcément à la rue défensivement.

B. André (7) : en plus de son acharnement habituel dans l’entrejeu pour intercepter autant de ballons que possible, il a fait preuve d’une très bonne vista ce soir. Un match complet de sa part.

B. Soumaré (5) : une première mi-temps transparente. Il a cependant su se rattraper lors de la deuxième période et les statistiques vont en sa faveur.

R. Sanches (9) : que ce soit défensivement, offensivement, tactiquement ou encore techniquement, il est sorti du lot. Il est également sorti du lot grâce à sa puissance. Buteur ce soir, il a été auteur d’un excellent match, en espérant qu’il continue sur cette lancée.

J. Bamba (5) : même s’il ne démérite pas, son match est à l’image de son début de saison : il y a du bon et du moins bon. Quand sa confiance reviendra, il sera surement auteur de très bons matchs.

J. Ikoné (6) : un match en demi-teinte de la part de l’international Français même si le bon ressort plus au détriment du mauvais. Il a fait des mauvais choix mais a su se rattraper en marquant sur pénalty mais aussi en étant très présent offensivement tout au long du match.

V. Osimhen (4,5) : le maillon faible du quatuor offensif Lillois ce soir. Il est très utile dans le pressing, c’est-à-dire quand nous n’avons pas la possession du ballon. Cependant, il est inutile dans le jeu et est constamment auteur de mauvais choix, à l’image de son pénalty raté en fin de match. Il a tendance à courir et aller vers le but sans arrêt mais il faut qu’il comprenne qu’avant d’agir, il faut réfléchir.

Prochain match mardi 17 décembre face à Monaco en Coupe de la Ligue. Allez le LOSC !

Crédit photo : IconSport

Lire l'article

Match

Lille – Montpellier, tout ce qu’il faut savoir

Publié

le

Le LOSC reçoit le Montpellier HSC ce vendredi à 20h45 pour le compte de la 18ème journée de Ligue 1. La rencontre sera diffusée sur Canal+Sport.

 

L’arbitre de la rencontre

Ce sera Jérôme Brisard au sifflet. Il a déjà arbitré le LOSC cette saison, à Rennes pour la 6ème journée de Ligue 1. Un match où il n’a pas fait l’unanimité du côté du LOSC, il a lors de ce match validé un but rennais qui ne semblait pas valable et a été très laxiste avec le portier du SRFC qui a anéanti une action de but hors de sa surface. Au total, il a arbitre 9 matchs cette saison en Ligue 1, distribué 26 cartons jaunes et 2 rouges.

Crédit photo : Iconsport

Quels Dogues sous le coup d’une suspension ?

Trois joueurs sont sous la menace d’une suspension en cas de carton jaune. Il s’agit de José Fonte, Reinildo et Jérémy Pied qui ont déjà récolté 2 cartons jaunes en moins de 10 matchs.

 

Lille – Montpellier en quelques stats avec Opta

• Lille n’a remporté qu’un seul de ses 4 derniers matches contre Montpellier en Ligue 1 (2 nuls, 1 défaite), après avoir gagné 6 des 8 précédents (1 nul, 1 défaite).

• Montpellier n’a remporté que 2 de ses 8 derniers matches de Ligue 1.

• Montpellier n’a remporté aucun de ses 9 derniers matches à l’extérieur en Ligue 1 (5 nuls, 4 défaites), seuls Toulouse (17) et Nîmes (10) sont actuellement sur une plus longue série.

• Lille totalise 12 clean sheets sur ses terres en Ligue 1 en 2019, total le plus élevé dans les 5 grands championnats européens.

 Les Dogues à domicileLes Montpelliérains à l'extérieur
Classement - Points1er - 23 points13e - 5 points
Victoire - Nul - Défaite7V - 2N - 0D0V - 5N - 3D
Buts marqués - But encaissés16BM - 4BE6BM - 9BE
Série en coursG-N-G-GP-N-N-N

 

Les compositions probables de la rencontre

Voici la composition probable de L’EQUIPE :

 

Le face à face à ne pas manquer

Mike Maignan – Andy Delort : Si l’on se fie aux compositions probables de l’Equipe, Mike Maignan devrait être aligné par Christophe Galtier, comme Andy Delort devrait l’être par Michel Der Zakarian. L’attaquant montpelliérain réalise un bon début de saison, avec 5 buts et 3 passes décisives. Le duo qu’il forme avec Gaetan Laborde pourrait être très dangereux pour Lille, il faudra donc un bon gardien en face d’eux. Mike Maignan reste sur une très grosse prestation à Chelsea malgré une sortie sur blessure à 20 minutes de la fin. Ces deux joueurs devraient donc être à suivre ce soir.

 

La déclaration de l’entraîneur adverse, Michel Der Zakarian

« Le LOSC reste sur plusieurs victoires d’affilée, ça va être un match costaud. C’est un beau challenge pour nous. Il va falloir faire un gros match demain soir, on va à Lille avec l’ambition de combattre et de faire un gros match. »

 

L’historique des confrontations à Lyon

17/02/2019  Ligue 1 Conforama LOSC 0 – 0 Montpellier Hérault SC
10/03/2018  Ligue 1 Conforama LOSC 1 – 1 Montpellier Hérault SC
10/12/2016  Ligue 1 Conforama LOSC 2 – 1 Montpellier Hérault SC
02/10/2015  Ligue 1 Conforama LOSC 2 – 0 Montpellier Hérault SC
21/09/2014  Ligue 1 Conforama LOSC 0 – 0 Montpellier Hérault SC
09/03/2014  Ligue 1 Conforama LOSC 2 – 0 Montpellier Hérault SC
22/12/2012  Ligue 1 Conforama LOSC 4 – 1 Montpellier Hérault SC
14/08/2011  Ligue 1 Conforama LOSC 0 – 1 Montpellier Hérault SC
03/10/2010  Ligue 1 Conforama LOSC 3 – 1 Montpellier Hérault SC
28/03/2010  Ligue 1 Conforama LOSC 4 – 1 Montpellier Hérault SC

Via LFP – Historique des confrontation

 

Le dernier Lille – Montpellier en vidéo

 

Souvenez-vous…

Une victoire 2-1 contre Montpellier en 2001 avec un scénario fou…

Lire l'article

Match

Quentin, supporter montpelliérain : « Le LOSC est devenu un gros du championnat »

Publié

le

A l’occasion de cette 18ème journée de Ligue 1, Lille reçoit Montpellier. Nous sommes donc allés à la rencontre de deux supporters du MHSC afin de confronter leurs réponses avant ce match : Quentin, de AllezPaillade et Luka, d’Esprit Paillade.

 

Sur ses 8 derniers matchs, Montpellier n’en a perdu qu’un, contre Paris. Comment trouves-tu l’état de forme du MHSC ?

– Quentin : « L’état de forme du MHSC est surtout incompréhensible et ressemble fortement à celui du LOSC, du moins, plus vraiment maintenant depuis votre victoire à Lyon. Nous sommes quasiment intouchables à domicile et à l’extérieur, nous n’arrivons pas à grand-chose, pour ne pas dire à rien. Nous n’avons toujours pas connu la victoire en dehors de la Mosson cette saison. On sort de 3 nuls consécutifs à Metz, Sainté et Dijon, si on ambitionne l’Europe, il aurait fallu au moins une victoire au milieu de tout ça. Donc voilà, c’est mi-figue mi-raisin. Comme le contenu d’ailleurs, puisqu’on va avoir de très bonnes périodes sur ces rencontres pour s’écrouler totalement à un moment ou à un autre. Damien Le Tallec affirmait en début de semaine qu’il fallait absolument gagner à Lille pour rattraper ces points perdus, on va tâcher d’y croire cette fois encore, même si Lille chez eux, ce n’est pas une terre promise pour les Pailladins. »

– Luka  : « C’est contrasté entre les très bonnes performances à domicile et les mauvais résultats à l’extérieur. C’est dommage de ne pas confirmer les bons résultats qu’on obtient à domicile. »

 

Le MHSC est une équipe réputée pour avoir un bloc défensif très compact, encore plus à l’extérieur. Doit-on s’attendre à un match comme cela de la part des Montpelliérains vendredi ?

– Quentin : « Cette réputation est de plus en plus fausse. Elle était surtout valable pour la 1ère saison de Der Zak où il était vital de reconstruire une base défensive. Depuis, le MHSC se développe vers l’avant. On ne va pas se cacher, une défense à 3 axiaux envoie malgré tout un signal fort mais l’animation sur les côtés avec nos deux latéraux, notre milieu de terrain plus technique que puissant et notre duo d’attaquants ne poussent pas forcément à se regrouper derrière ou à chercher uniquement à défendre. Alors en déplacement à Lille, la donne ne sera peut-être pas la même, bien sûr qu’il semble peu probable que les consignes soient de partir à l’abordage. Il faudra avant tout chercher à bien défendre car à mon sens, un point serait une très bonne opération. Donc non, globalement, le MHSC n’a pas réputation à défendre uniquement mais oui, en déplacement à Lille, on peut s’attendre à renvoyer malgré tout cette image. Comme beaucoup d’autres équipes… »

– Luka : « Si on suit nos précédents résultats à l’extérieur, je ne pense pas qu’on assistera à un match fermé. On prend pas mal de buts à l’extérieur, notamment à cause de nos mauvais débuts de match, mais on arrive souvent à réagir à l’image de Dijon où on remonte 2 buts. Lille a besoin de points pour confirmer, qui plus est à domicile et Montpellier doit renouer avec la victoire et est à la recherche de son premier succès à l’extérieur de la saison. Je ne vois donc pas un match fermé. »

 

Avant ce match, Montpellier est 10ème du championnat avec 24 points en 17 matchs. Quel est l’objectif des Pailladins cette saison en Ligue 1 ?

– Quentin : « Faire mieux que la saison dernière, c’est ce qu’on entend depuis cet été, soit mieux qu’une 6ème place. Alors l’idée générale est avant tout de pérenniser le club dans le top 10 mais avec l’effectif de cette saison, il est vrai que le club peut aller chercher un poil mieux. Der Zak déclarait dimanche dans Téléfoot que le top 5 était jouable. Mais voilà, on en revient aux réponses précédentes. Il va falloir gagner à l’extérieur et arrêter de jouer seulement une mi-temps hors de nos bases, sinon on ne se donnera pas les moyens d’y parvenir. »

– Luka : « L’objectif est clairement de se qualifier pour la Ligue Europa. Notre président avait dit il y a quelques mois que l’objectif était de faire mieux que l’année dernière, soit mieux qu’une 6ème place. Qui dit top 5 dit une qualification en Coupe d’Europe. »

 

« Souquet peine à trouver ses marques, tant dans le domaine défensif qu’offensif » 

 

Quelles sont les forces et faiblesses des Montpelliérains ?

– Quentin : « C’est marrant mais aujourd’hui, je ne sais pas si on a vraiment des forces et des faiblesses. Alors on a vraiment un milieu de terrain super intéressant entre Savanier qui monte en puissance après sa blessure, l’éclosion du jeune Joris Chotard ou Damien Le Tallec qui s’impose plus que jamais comme une valeur sûre du 11. Je vois surtout un collectif capable du meilleur, pour s’appuyer sur les trois derniers matchs, on peut parler des 70 minutes face au PSG, la 1ère mi-temps à Dijon ou les 4 buts face à Amiens mais un collectif capable également du pire. L’expulsion de Mendes a foutu en l’air tout ce qui avait été réussi jusque-là, la 2ème mi-temps à Dijon digne d’un club qui joue le maintien, les 2 buts encaissés face à Amiens mettant en avant des largesses défensives inhabituelles. Bref, je parlerai surtout d’un mental sur courant alternatif. Depuis plusieurs semaines, il est question d’une prise de conscience, et encore une fois, surtout à l’extérieur, il faut qu’à présent elle arrive. »

– Luka : « La force de notre équipe est l’abnégation et le courage, on a une véritable équipe de guerriers. Pour citer nos faiblesses, pour cette saison, je dirais que l’on a du mal à bien démarrer les rencontres, on se cherche beaucoup, et que l’on a du mal a faire un match entier de haut niveau et d’une grosse intensité. Encore une fois je vais citer le match à Dijon où on a pris l’eau en 2de période alors qu’on les surclassait en première. »

 

Dans son effectif, Montpellier compte un ancien lillois, Arnaud Souquet. Que penses-tu de lui ?

– Quentin : « Deux buts magiques et victorieux contre Lyon et pour le derby contre Nîmes, on ne peut pas les lui enlever, il a rempli de bonheur les supporters pailladins. Maintenant, on a perdu Ruben Aguilar et on ressent le manque. Bien moins performant défensivement, Souquet prend souvent l’eau depuis le début de la saison même si cela semble mieux aller depuis quelques rencontres. Offensivement, ça pourrait être mieux encore. Alors voilà, il est clair qu’il passe après un sacré client mais la comparaison fait partie du jeu et à ce jour, ça peut paraitre encore léger. Laissons lui quand même encore un peu de temps avant de le juger trop vite et bêtement. »

– Luka : « En début de saison, Arnaud a réussi à camoufler ses mauvais matchs par 2 buts, mais on constate qu’il a malgré tout quelques difficultés. Il peine à trouver ses marques dans le domaine défensif, marqué par quelques erreurs, mais aussi dans le domaine offensif où il peine à faire la différence sur son couloir droit, comme savait le faire Ruben Aguilar. Malgré ça, il y a quand même des points encourageants et on sait de quoi il est capable, il l’a prouvé à Nice. Donc moi, j’y crois ! »

 

Lors du dernier match, Pedro Mendes a été expulsé. Son absence sera-t-elle préjudiciable pour Montpellier vendredi ? ?

– Quentin : « Oui forcément. Même si, personnellement, je le trouve moins performant que la saison précédente, il reste un pilier de notre défense centrale. Il faut ajouter cette suspension à la blessure de Nicolas Cozza pour prendre conscience de la problématique à laquelle Der Zakarian fait face. Contre Dijon, ce fût pire, il fallait ajouter à la liste Daniel Congré. Donc deux solutions, lancer une deuxième fois en Ligue 1 le jeune Clément Vidal, en qui je crois fortement. Ou faire redescendre Damien Le Tallec qui est indispensable au milieu. Je mets une pièce sur la première option. Le MHSC est un club formateur très performant, continuons de le prouver. Puis quand tu as à tes côtés Vitorino Hilton, tu as de quoi jouer l’esprit tranquille et être un maximum rassuré. »

– Luka : « L’expulsion de Pedro Mendes reflète ses derniers matchs : beaucoup de fautes et des erreurs défensives. Pedro est un très bon défenseur, il l’a prouvé à son arrivée à Montpellier, mais depuis le début de la saison il a du mal et ça se ressent. Donc pour répondre à la question, non, son absence ne sera pas préjudiciable, on a Clément Vidal derrière, motivé qui attend de prouver ce qu’il vaut. De plus, l’absence de Pedro peut faire du bien pour l’équipe qu’il met en difficulté ces derniers temps, mais également pour lui afin de se remettre en question. »

 

« Prendre au moins un point à Pierre-Mauroy serait une bonne chose »

 

Qui sera le joueur à suivre pour ce match côté Montpellier ?

– Quentin : « Je vais dire Téji Savanier qui monte clairement en puissance depuis son retour de blessure. Le plus gros transfert de l’histoire du MHSC (10M€), beaucoup d’attentes sont sur lui et petit à petit, il montre que l’investissement était plus que pertinent. Capable de renverser le jeu, de donner la bonne passe, très adroit sur les CPA et à l’aise pour marquer de loin, le danger peut venir à tout moment. Maintenant, il est sorti contre le PSG après avoir été touché à la cheville. Espérons qu’il soit à 100% au moment de débuter la rencontre. »

– Luka : « Le joueur à suivre côté pailladin sera pour moi Delort. C’est notre meilleur joueur depuis le début de la saison, il pèse sur les défenses, c’est un guerrier qui se bat sur tous les duels et qui peut marquer sur un coup de folie. »

 

Crédit photo : Iconsport

 

Côté LOSC, que penses-tu des Dogues cette saison ? A quelle place les verrais-tu finir ?

– Quentin : « Le MHSC est à jamais lié à votre club, la victoire en 2012 à la Mosson est inscrite dans la mémoire de tous les supporters pailladins, elle nous avait définitivement ouvert les portes du sacre. Aujourd’hui et plus que jamais, le LOSC est devenu un gros de notre championnat. Après l’élimination en Champions League, vous allez pouvoir vous concentrer pleinement sur la Ligue 1 et aller logiquement chercher une fois encore la qualif en Ligue des Champions, même si la lutte sera forte jusqu’à la fin de la saison pour la 2ème et 3ème place. Maintenant, la politique de recrutement mise en place par le club a certaines limites à mon sens, l’erreur est quasiment interdite mais pour le moment, cela semble être un sans-faute. »

– Luka : « Le LOSC a eu du mal à confirmer son excellente saison dernière, mais la machine semble de nouveau en route. Ce n’est pas facile d’être performant en championnat quand on doit jouer en semaine face à des grosses écuries. D’autant plus lorsque l’on fait des mauvais résultats et que ça plombe le moral. De plus, le LOSC a eu la chance de trouver le digne successeur de Nicolas Pepe, au niveau comptable. Je les vois finir dans le top 6, à condition de rester sur le même état d’esprit. »

 

Les Montpelliérains n’ont gagné que 2 fois à Lille (en 24 matchs) et leur dernière victoire en terre lilloise remonte à 2011. Penses-tu que le MHSC a les moyens de stopper cette mauvaise série vendredi ?

– Quentin : « On en revient encore aux précédentes réponses. Il faut retenir une seule chose : le MHSC est capable de tout. Le problème à l’extérieur repose sur la durée, faire une mi-temps ou 30 minutes niveau Ligue des Champions ne suffit pas si derrière, on enclenche le mode Ligue 2. Si les joueurs ont pris conscience qu’un match dure 90 minutes, tout est possible même si, prendre déjà un point au stade Pierre Mauroy, serait une belle chose. Puis une chose à garder en tête, Michel Der Zakarian adore casser les séries négatives du MHSC (à Bordeaux, à Sainté et à Monaco, il a mis fin à des séries sans victoires interminables). »

– Luka : « C’est vrai que niveau statistique c’est compliqué à Lille, mais je me fiche des chiffres. On n’avait pas gagné à Saint-Etienne et Monaco depuis plus de 20 ans et on a réussi à les battre récemment. Si on met les ingrédients qu’il faut et qu’on arrive à ne pas reproduire ce qui nous fait défaut depuis le début de la saison, aucune raison de ne pas espérer stopper cette série ! »

 

Enfin, quel est ton prono pour ce match ?

– Quentin : « 1-1. Je nous vois ouvrir le score pour après galérer tout le reste de la rencontre. »

– Luka : « Avec optimisme et en étant un petit peu chauvin, 1-0 pour Montpellier avec un but de Delort ! »

 

Crédit photo : Iconsport

Lire l'article

Populaires