Rejoignez nous !

Interview

Jéjé, supporter lillois, 175 000 km au compteur derrière son club

Tristan Couvreur

Publié

le

Au Parc des Princes vendredi soir, Jérémy L. – alias Jéjé – suivra les Dogues en déplacement pour la 130ème fois de sa vie et passera ainsi la barre des 175 000 kilomètres. Son amour du LOSC, ce supporter, membre des DVE depuis une dizaine d’années, a décidé de le relater dans un ouvrage qui sortira en 2020.

 

Son premier match, il s’en souvient comme si c’était hier : « Lille-Sochaux le 26 octobre 2002, on gagne 1-0 sur un penalty de Sterjovski. » Rien ne destinait pourtant Jérémy L., issu d’une famille où pas grand monde ne suit le foot, à devenir le supporter qu’il est aujourd’hui. À 28 ans, il est au “hall of fame” des suiveurs du LOSC à l’extérieur, avec pas moins de 129 rencontres au compteur. Un chiffre qui ne fait qu’augmenter de semaine en semaine, et ce depuis des années. « Je suis célibataire, je ne sors pas en boîte et je travaille à mon compte. Tout est réuni pour que je puisse vivre ma passion à 100%. »

 

Celui que tout le monde en tribune nord connaît comme Jéjé a pris son premier abonnement au stade en 2009-2010. Très vite, il se rapproche du kop lillois et crée des liens, « sur MSN à l’époque », où il fait la connaissance de celui qu’il nomme “Monsieur T” dans son livre. Jamais avare d’idées saugrenues, celui-ci deviendra son meilleur ami ainsi qu’un fidèle compagnon de déplacement. De cette fameuse saison démarre une vraie tranche de vie : de mars 2010 à octobre 2018, soit un peu plus de huit ans et demi, ce professionnel du marquage publicitaire ne manque aucun match du LOSC à domicile. Une incroyable série stoppée, non pas par empêchement, mais bien par choix : « Lors de la saison 2017-2018 où l’on finit 17èmes, j’ai presque été dégoûté du foot. J’ai tout remis en question. J’ai compris qu’il fallait que je prenne un peu de temps pour moi, c’est pourquoi j’ai décidé de partir en vacances quitte à louper un match. Je savais que cette série allait s’arrêter un jour et pour être honnête, j’appréhendais beaucoup. Quelque part, le fait de la casser m’a aussi soulagé. »

 

“J’ai fait croire à ma mère que je partais en voyage de classe”

 

Mais puisqu’un mordu de foot ne reste jamais bien longtemps éloigné des stades, la fièvre du multiplex du samedi soir reprend vite le dessus. Après quelques mois où il n’aura au final loupé que très peu de matchs, Jéjé remet le bleu de chauffe. Depuis août, le Lillois a assisté à toutes les rencontres des Dogues, en championnat ou en Coupe d’Europe, avec notamment un match au stade Mestalla de Valence qui lui évoque un souvenir particulier : « La première fois que l’on prend Valence, c’est en Ligue Europa en 2009. J’étais au lycée, je savais que mes parents ne m’auraient pas laissé faire le déplacement en semaine, alors j’ai fait croire à ma mère que je partais en voyage de classe à Londres. Mon père s’est rendu compte de la supercherie au dernier moment mais n’a rien dit. »

 

 

Cette saison, Jérémy L. rêve d’effectuer le grand chelem : assister à tous les matchs de son club, à domicile comme à l’extérieur, toutes compétitions confondues. Cette performance que peu de supporters arrivent à réaliser chaque saison en France, ce fanatique du LOSC l’a déjà accomplie en 2013-2014, « même si l’on a été refoulés à l’entrée du Vélodrome et que l’on a boycotté le Parc. » L’année suivante, il effectue le déplacement le plus fou de sa vie : Krasnodar, un club russe que Lille rencontre en 2015 en Ligue Europa, perdu dans le sud-ouest du pays, où seulement trois supporters nordistes ont mis les pieds.

 

Un livre pour 2020

 

Depuis quelques saisons, Jérémy L. accroche partout où il passe sa bâche « Jéjé on tour », confectionnée à l’occasion de son 100ème match à l’extérieur. Il tient désormais une page Facebook du même nom où il relate ses aventures loscistes aux internautes. Pourtant, au fil des années, un projet plus ambitieux lui vient à l’esprit : « Après le match à Everton en 2014, on loupe l’avion qui doit nous ramener à Charleroi. S’en suit un interminable périple en bus puis en ferry pour regagner Lille. Ce soir-là, je me suis dit qu’il fallait écrire un livre. » Après avoir lu quelques grands auteurs comme Céline ou Zola pour se trouver un style, Jérémy commence à coucher sa vie de supporter sur le papier. Un travail de longue haleine qui lui prendra plusieurs années, mais dont il achève le premier jet en octobre dernier. « J’ai décidé de faire d’abord relire le bouquin aux plus anciens DVE, précise-t-il, de manière à ce qu’il n’y ait pas de malentendu. La réputation est importante dans ce milieu et je voulais être sûr de ne pas déranger. Cependant, la première version était trop explicite et a été refusée. »

 

La deuxième est la bonne, les vétérans valident. Jérémy L. a toutefois prévenu ses abonnés sur Facebook : il ne s’agira pas d’un ouvrage sur les DVE mais bien d’un récit de sa vie de supporter. D’ailleurs, l’homme, qui est aujourd’hui un membre respecté dans le groupe, préfère mettre en lumière les autres « comme Jean-Pax ou Marquette (ndlr : deux membres historiques des DVE), des légendes de la première heure qui ont connu ce qu’ils appellent la Super D2. » Son livre, produit en partie grâce aux dons, devrait sortir de terre début 2020. Une première publication sera adressée aux donateurs avant le second tirage pour le grand public. Si la vie de tifosi de Jérémy L. est loin d’être terminée, le Lillois conserve un léger regret : « J’aurais quand même aimé être à Qabala (club d’Azerbaïdjan que le LOSC a affronté en barrage de Ligue Europa en 2016). Le court délai entre le tirage au sort et le match ne m’a pas permis d’obtenir un visa. » Une preuve supplémentaire, s’il en fallait encore, que partout où le LOSC ira, Jéjé sera là.

 

Pour suivre “Jéjé On Tour” sur Facebook : https://www.facebook.com/JejeOnTour/

Pour participer à la cagnotte de la correction finale de son livre : https://www.lepotcommun.fr/pot/fmj952b2?fbclid=IwAR2HU2njrSc62Oys1tbToFaXb6VXV_pgibFLWim1LplLYUCsXhQQHjrguDc

Pour suivre la liste des déplacements de Jérémy : https://www.facebook.com/168982653608044/posts/322346991604942/?sfnsn=mo

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Angel Gomes doit-il devenir un titulaire de l'équipe lilloise la saison prochaine ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR