Rejoignez nous !

Féminines

Mise au vert au Domaine de Luchin

Ulysse Hamelin

Publié

le

Après être allées gagner 1-2 face à Arras à Lens la semaine dernière, les lilloises reçoivent les vertes de Saint-Etienne, leader de ce groupe B, au Domaine de Luchin pour un choc de haut de tableau comptant pour la 9ème journée de D2. C’est l’occasion pour les filles de se tester face à une équipe invaincue (8 victoires en 8 matchs) et qui n’a pas toujours gagné sur de grands scores hormis le carton face à Nice (8-0). Point météo du jour : le ciel est bleu, et il fait frais mais pas trop grâce à un soleil bien présent en ce début d’après-midi. Changement notable, jouer au Domaine de Luchin attire beaucoup plus de monde que jouer sur un terrain annexe du Stadium. On imagine que le prestige du lieu a son importance dans cet afflux massif de personnes. La tribune est pleine et la pelouse est toute aussi excellente que les conditions météorologiques. On remarque aussi qu’il y a du beau monde parmi les joueuses non disponibles et les anciennes. Sont donc présentes Laëtitia Chapeh, Marlyse Ngo Ndoumbouk (blessée au ménisque et qui ne reviendra qu’en janvier), Silke Demeyere suspendue pour accumulation de cartons jaunes dont le dernier pour une faute imaginaire à Lens, notre ancienne capitaine Maud Coutereels, Marine Dafeur, ainsi que Justine Bauduin.

 

La composition :

Côté terrain maintenant, la coach Rachel Saïdi décide de mettre en place l’habituel 4-3-3. Elisa Launay est titulaire dans les buts. La défense est composée – de droite à gauche – de Charlotte Sawaryn, Eva Frémaux, Emeline Saint-Georges, et d’Agathe Ollivier. Au milieu Carla Polito notre capitaine jouera les sentinelles, accompagnée d’Aurore Paprzycki et de Salomé Elisor qui effectue son retour de blessure. Julie Dufour et Maïté Boucly animeront les ailes et épauleront Noémie Mouchon en pointe.

Ayant eu la feuille de match, je constate que la numéro 23 et avant-centre de Saint-Etienne s’appelle Laury Jésus. C’est doux comme nom ça. Et elle marche sur l’eau avec son club puisqu’elle en est la meilleure buteuse avec 8 réalisations.

 

Le film de la rencontre :

Début du match à 14h après un coup d’envoi fictif. On démarre à l’heure pour une fois mais le chrono – comme l’année dernière – ne marche pas ou n’a pas été allumé.

1ère : Polito envoie une jolie passe en profondeur vers Dufour sur la droite mais Lambert qui elle est bien vivante et à 100% de ses capacités, s’en empare.

3e :  Passe en profondeur de Dufour vers Mouchon qui résiste comme elle peut à deux joueuses et sa frappe entre les jambes est captée.

5e : Passe en profondeur vers Jésus dans le dos de la défense lilloise qui est prise de vitesse et passe à Gago sur la gauche qui pousse le ballon au fond. Déjà 1-0 pour Saint-Etienne.

8e : Ollivier se loupe un peu dans son intervention et Jésus récupère mais frappe à côté.

14: Frappe manquée de Jésus.

15e : Coup franc pour les vertes tiré par la capitaine. C’est capté par Launay.

17e : Sur une contre-attaque Boucly transmet à Polito qui préfère lancer Mouchon sur la gauche plutôt que Dufour à droite. Hors-jeu.

19e : Récupération de Paprzycki qui passe à Mouchon. Cette dernière veut lui redonner mais l’arbitre siffle un nouveau hors-jeu.

Sur quelques minutes les filles accumulent les hors-jeux, ce qui rageant puisque cela pouvait amorcer de belles situations mais ça montre qu’elles relèvent la tête après 15-20 minutes où elles ont été dominées.

23: Didier arrive après s’être trompé de stade. On espère que l’ambiance va se faire plus légère.

26: Le centre d’Ollivier est repoussé et Paprzycki reprend de volée mais ça passe largement à côté. Le public apprécie quand même.

27: Centre de Chaumette pour Jésus qui reprend juste au-dessus. Frappe de merde Jesus encore.

31: Polito récupère et rentre dans la surface puis passe à Mouchon qui tergiverse un peu et fini par frapper petit filet.

32: Frémaux passe à Mouchon sur la gauche qui avance et tente un intérieur du droit façon Thierry Henry mais c’est un peu raté et la gardienne se saisit du ballon.

37: Après une petite pause parce qu’une verte a été touchée, Dufour et Boucly échangent leurs positions.

39: Saint-Georges tacle pour intercepter mais c’est trop juste mais Launay réussit à dégager. C’était chaud.

40e : Puisque nous sommes au Domaine de Luchin, le challenge Marine Dafeur peut de nouveau reprendre. Et la gagnante du jour est Gwladys Debbache pour Saint-Etienne avec l’envoi du ballon par-dessus la tribune.

41: Le centre de Mouchon repoussé par gardienne. Sainté récupère et Gago s’essaye de loin pour lober Launay mais c’est à côté.

42: Jésus centre à droite pour Gago qui sert de pivot pour passer à Dali et Launay nous sort une belle claquette.

43: Contre-attaque lilloise avec Dufour qui dribble et passe à Boucly qui enroule mais c’est capté.

45: Relance de Launay vers Boucly qui donne une bonne passe en profondeur vers Mouchon qui s’avance et loupe un peu sa frappe.

45+1 : Belle interception et bonne relance de Saint-Georges. J’ai loupé la suite puisque j’étais en train d’écrire la belle interception de Saint-Georges mais je vois Dufour qui déboule sur la gauche, rentre plein axe et frappe dans le petit filet opposé. 1-1 entre Lille et Saint-Etienne. L’arbitre siffle la mi-temps.

 Après une bonne quinzaine de minutes où les vertes ont clairement affiché leur maîtrise technique et où les filles étaient très regroupées derrière, le temps pour les premières citées d’ouvrir le score, le match s’est décanté. Les lilloises sont montées en puissance et ont même dominé par moments avec une égalisation méritée en fin de période.

 

15h02 : Le match reprend et Dufour et Boucly ont repris leurs positions de départ.

54e : Elisor passe à Mouchon qui accélère et tente de lui redonner mais gardienne est sur le coup

54e suite : Frémaux se fait mal sur une intervention mais ça a l’air d’aller. Néanmoins l’arbitre siffle coup-franc pour Saint-Etienne à notre grande surprise puisqu’Eva ne s’est pas retrouvée à terre pour rien.

55e : Le coup-franc à gauche de la surface est peut-être dévié par une main. C’est en tout cas ce que réclament les stéphanoises mais elles n’obtiendront rien.

56e : Dufour se retrouve toute seule sur la droite et sa frappe un peu avant l’entrée de la surface est déviée par gardienne sur la barre.

58e : Audrey Chaumette sort et Pilar Khoury rentre pour Saint-Etienne.

60e : Polito passe à Dufour sur la droite qui centre. Elisor n’est pas loin de pouvoir redresser le ballon. Le corner ne donne rien.

61: Belle intervention de Frémaux.

63e : Beau numéro et petit pont de Dufour sur la droite. Elle sert Polito qui frappe du gauche, corner. Dufour le tire, Saint-Georges hérite du ballon et le repasse à Dufour qui centre pour Elisor dont la tête passe à côté.

65e : Beau changement d’aile de Paprzycki vers Boucly mais Lambert est vigilente.

68: Morgane Martins latérale gauche est remplacée Julie Marichaud.

70e : Marion Blanc Gonnet rentre pour Saint-Etienne à la place de Gwladys Debbache.

72e : Sur une mauvaise intervention de la défense lilloise Jésus se retrouve seule face à Launay et loupe inexplicablement sa frappe. Tout le monde pousse un ouf de soulagement.

73e : Carton jaune pour Laura Condon suite à une faute sur Maïté Boucly. « Attentaaaat !! ». Le coup-franc est bien tiré par Dufour mais ne donne rien.

74e : Sur une passe longue d’Ollivier à destination de Mouchon, la défenseure stéphanoise se jette de fort belle manière mais se loupe. Noémie s’avance et lobe la gardienne. 2-1 pour le LOSC.

75e : Dans la foulée Saint-Etienne repart sur la gauche, centre à ras de terre et Gago surgit sur la droite pour marquer un doublé. On n’a même pas eu le temps d’exulter.

77e : Gago se retrouve seule face à Launay capte en levant les bras.

78e : Sortie d’Aurore Paprzycki et rentrée d’Orphée Lefébure. Boucly et Dufour permutent de nouveau.

81: Mouchon passe sur la gauche, rentre dans la surface et frappe petit filet. Elisor était seule au centre. Saint-Etienne repart dans la foulée avec Gago qui frappe en touche.

83e : 2e fausse touche du match pour les vertes.

84:  Gros tacle de Blanchard sur Dufour qui partait au but. Carton jaune (seulement).

87: Centre d’Ollivier que Mouchon manque de peu.

88e : Dufour passe deux adversaires à gauche avant de passer pour Elisor, signalée hors-jeu.

90+5 : Carton jaune pour Coralie Digonnet.

90+7 : Mouchon se retrouve face à la gardienne et perd son duel. Elle est un peu retenue au départ dans la surface et si elle tombe ça fait pénalty. Elle prendra finalement un carton pour avoir un peu empalé son pied dans la gardienne.

On se demande où l’arbitre a mis son chronomètre parce que les arrêts de jeu n’ont pas été légion et la VAR n’existe pas donc ne fait pas perdre du temps.

90+8 : Après une double occasion sauvée par Launay suite à une faute non sifflée sur Dufour, l’arbitre siffle (enfin) la fin et les 2 équipes sur ce score nul de 2-2.

 

Si le début de match a été difficile pour les lilloises, leur réveil a coïncidé avec l’emballement du match. Pour voir un beau match de football il faut 2 équipes et les 22 actrices (plus les remplaçantes) ont bien joué leur rôle. Si l’on voit le verre (ou le vert) à moitié plein, on se dit que l’on aurait pu gagner. Si on le voit à moitié vide on se dit qu’on aurait pu le perdre. Les deux équipes auraient mérité de gagner. De leur côté, les lilloises peuvent être fières de ce match face à une équipe ayant gagné tout ses matchs, même si elles ont fini émoussées physiquement. Charlotte Sawaryn remplace à merveille Caroline La Villa au poste de latérale droite. Salomé Elisor a été très bonne au milieu pour son retour de blessure. Pour en avoir discuté avec les habitués, on trouve qu’Eva Frémaux prend du galon et a réalisé une très belle prestation dans la suite de son match à Lens malgré de petits errements. Quant à Julie Dufour qui a terminé en boitant, ce n’étaient heureusement que des crampes nous a-t-elle confirmé.

Le prochain match de championnat se jouera encore à domicile et de nouveau au Domaine de Luchin, contre Le Havre, équipe également invaincue et dont le match du jour a été reporté. Au classement, le LOSC est 4ème à 7 points de son adversaire du jour et de la 1ère place, voire 9 si Le Havre remporte son match par conséquent décalé. Avant ça, les filles iront défier Rouen (R1) le week-end prochain dans le cadre de la Coupe de France.

 

La réaction de Rachel Saïdi :

« Si on regarde l’adversaire du jour et ses statistiques depuis le début de saison, 8 victoires pour 8 matchs, on peut se dire que c’est un résultat positif mais bien entendu sur le plan comptable on souhaitait les 3 points. Mais il faut relativiser puisqu’on a eu nos occasions, elles ont eu les leurs, et le point du match nul est peut-être mérité pour ce match là. Un peu de frustration puisqu’on sentait l’engouement, qu’il y avait possibilité de faire quelque chose, mais avec un peu de recul on doit se satisfaire du match nul. En toute sincérité je n’ai pas vu le 2ème but puisqu’on était en train de parler à la joueuse qu’on allait faire entrer, elles ont égalisé en 7 secondes. On n’arrête pas de leur répéter que les 5 minutes après le but sont décisives et là c’est un creux de concentration. On était peut-être encore dans l’engouement, la joie de ce 2ème but, c’est un point qu’il faudra retravailler.

De la 1ère à la 20ème minute on a senti les joueuses un peu apeurées, manquant de justesse technique dans la maîtrise, on ne voyait pas forcément l’animation offensive qu’on avait travaillé cette semaine parce qu’on n’avait pas des joueuses au niveau technique demandé. A la 25ème on a retrouvé les joueuses au niveau technique souhaité et bizarrement on se crée 6 occasions de but avant le but qui nous permet d’égaliser avant la mi-temps. Hormis ça on a eu un groupe très généreux, très solidaire. On a commencé à voir juste avant le 2ème but les visages qui commençaient à se tirer, les filles qui étaient un peu fatiguées, ce qui signifie qu’elles ont répété un nombre d’efforts assez conséquent. On n’a pas grand-chose à leur reprocher hormis le creux de concentration qui nous a coûté un 2ème but.

Je ne sais pas si c’est l’ambiance ou le contexte de Luchin mais j’ai l’impression de revivre des scénarios comme j’ai vécu avec l’ancien groupe de la saison passée. On a l’impression que dans les têtes des joueuses jouer à Luchin, c’est, je ne sais pas si c’est vrai ou non, beaucoup plus enthousiaste, plus généreux, elles ont beaucoup plus envie de transcender pour le maillot que lorsqu’elles évoluent autre part et je pense que c’est un match référence sur lequel on va s’appuyer. Quand on voit les qualités dans le groupe stéphanois on a conscience que c’était une très bonne équipe aujourd’hui et le point du match nul est intéressant. On s’en servira pour alimenter nos causeries ou nos envies. Concernant les ambitions, on fera le point après Nice comme on l’a dit. On a déjà Le Havre à préparer après la Coupe de France qui nous a permis de reprendre confiance l’année passée et on sait que c’est une échéance importante quand on est joueuse. »

Merci encore à Rachel Saïdi pour sa disponibilité.

Avec Yvain F.

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

José Fonte réitérera-t-il une saison sans manquer une seule minute ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR